Balthus

‘Vers la fin de sa vie Balthus n’ayant plus la force de réaliser la pléthore de dessins préparatoires dont il avait besoin, il se bornait à photographier ses jeunes modèles avec un appareil Polaroïd. Après sa mort, sa fille Harumi et son épouse en ont retrouvé par loin de 1 800. Quelques-uns de ces clichés sont, pour la première fois, rassemblés ici.

Hormis La Jeune fille à la mandoline, point d’autres peintures de nymphettes à l’attitude équivoque dans la galerie. Quelques dessins, plusieurs esquisses et puis le Portrait de jeune fille en costume d’amazone (1932) et le merveilleux Portrait de Pierre Leyris (1932-33), ainsi que des paysages.’

Balthus Exposition du 14 janvier au 28 Février 2015

Galerie Gagosian, 4, rue de Ponthieu, Paris

http://www.gagosian.com/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :