Florence Henri, Miroir des avant-gardes (1927-1940)

Influencées par le constructivisme, le cubisme ou le surréalisme, les pratiques photographiques de la période des avant-gardes européennes de l’entre-deux-guerres ont conduit, à travers l’expérimentation avec le médium, à de nouvelles façons de voir, de connaître et de représenter le monde. Le travail photographique de Florence Henri s’inscrit pleinement dans ce climat d’euphorie créative, où la technologie, l’urbanisme ou le cinéma incarnaient, aux côtés de la photographie, l’esprit d’innovation et de progrès, mais aussi l’anticonformisme à l’égard de l’ordre visuel dominant.

Florence Henri, Miroir des avants-gardes (1927-1940) Exposition du 24 février au 17 Mai 2015

Jeu de Paume, 1 Place de la Concorde 75008 Paris

http://www.jeudepaume.org/index.php

Portrait, composition 1927-1928

Composition (Montage, industrie) 1929

Composition abstraite, 1928-1929

Columbia, 1931 épreuve gélatino-argentique d’époque collection particulière, courtesy Archives Florence Henri, Gênes

Composition, 1929 collage, épreuve gélatino-argentique découpée et collée sur papier

Portrait composition, Petro van Doesburg vers 1935

Nu (Femme aux jacinthes) 1930

Portrait composition, Cora, 1931

Femme au bord de la mer vers 1933 photomontage, épreuve gélatino-argentique d’époque

Composition nature morte vers 1933 photomontage épreuve gélatino-argentique d’époque

Autoportrait, 1938

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :