archive

installation

Meschac Gaba développe sa propre vision du monde faite de collages conceptuels qui confère à son univers une immédiateté qui ne renvoie à aucune géographie ni à aucune origine. La double lecture de ses objets insolites doivent la traduction d’une réalité de la société africaine urbaine aujourd’hui, qui rêve de consommation Bling Bling et fait fabriquer ses tresses en Chine. Interrogeant l’identité, la différence culturelle et les rapports post-coloniaux, le travail de Meschac Gaba utilise la peinture à la sculpture, l’installation à l’objet recyclé et la maquettes perruques étonnantes. Meschac Gaba joue une partition subtile entre fiction et réalité, détournements et invention reprenant à son compte ce que disait Boris Vian en exergue à « l’Écume des Jours » : « cette histoire est vraie puisque je l’ai inventée d’un bout à l’autre. »

Exposition du 2 Novembre 2013 au 5 Janvier 2014

Vieille Charité 2 rue de la Charité 13002 Marseille

http://bit.ly/1e3U6XD

ImageImageImageImage

Perruques Mava (Musée d’art de la vie active) 2010-2011 Cheveux artificiels tressés, pièces en métal, bustes de mannequin

Image

Archéologie contemporaine, 2003 table en verre, boules en résine, collages, divers éléments, logiciel interactif

 

du 26 septembre au 2 novembre 2013 http://transboavista-vpf.net/
 
Rua da Boavista 84  | 1200-068 Lisboa
Horário: terça a sábado 14h00 -19h00
Bus: 774, 714 | Eléctrico: 25E | Metro: Cais do Sodré
Estacionamento pago: Largo de Santos-o-Velho
 
ImageImageImage
André Banha (re)visito(me)
 
Image
Rui Toscano, From point A to point B 2009 installation radios portables assemblées, son
 
ImageImage
Katy Beinart, Saltworks photographies au gros sel
 
Image
« La nuit Pastré » est une déambulation poétique, musicale et chorégraphique dans le parc de la Campagne Pastré. Le son d’un piano sous les arbres, une installation sonore sous tentes dans la grande prairie, un concert au château, des carillons près des rives de l’étang, une chorégraphie au bord du canal… Topographie musicale intime et chaleureuse, vous emporte et vous émerveille de la tombée du jour à la douceur de la nuit. Une partition rêvée, dans le silence du parc.
 

AVEC

Le cartographe :
Francisco Ruiz de Infante

Les installations :
Paysages rectangles de Sébastien Roux, Célia Houdart et Olivier Vadrot,
Gouttes Prolongées de Pierre Berthet,
Un faible pour le lac de Dominique Petitgand
Cartes du possible de Francisco Ruiz de Infante

Les performances : 
Artaud Cité de Wilfried Wendling avec Valérie Philippin, voix et Emilie Lesbros, voix
Échelle 1 – Épisode 4 de Guillaume Monsaingeon et Thierry Kressmann 
Carillons de et avec Llorenç Barber, et Monterrat Palacios, voix

La danse :
Cie JOJI INC de Johanne Saunier, chorégraphe
Ine Claes, Barbara Mavro, Bert Roman, Bérengère Bodin, danseurs

Cie SBO3 de Barbara Sarreau, chorégraphe
Bertrand Lombard, Frederico Strachan, danseurs
Sarah Veillon, costumes

Les musiciens :
Isabelle Duthoit, Natacha Muslera, voix
Didier Petit, violoncelle
Thierry Madiot, trombone et trompes
Jean-Luc Cappozzo, trompette
Daniel Erdmann, saxophone
Sylvain Kassap, clarinettes
Hélène Breschand, harpe
Alex Grillo, vibraphone
Philippe Foch, Llorenç Barber percussions
Pascale Berthelot, Francis Le Bras, Stephane Ginsburgh, piano

C Barré, ensemble instrumental 
Sébastien Boin, chef d’orchestre
avec
Vincent Beer-Demander (mandoline)            
Claudio Bettinelli (percussions)                     
Matthias Champon (trompette)                      
Eva Debonne (harpe)                                    
Julien Desgranges (clarinette)                      
Thomas Keck (guitare)                                  
Marine Rodallec (violoncelle)                        
Elodie Soulard (accordéon)                          
Charlotte Testu (contrebasse)                      
Joël Versavaud (saxophone)

Les parleurs :
Andre Ze Jam Afane / Guillaume Monsaingeon

CAMPAGNE PASTRÉ 
155 avenue de Montredon – 13008 Marseille 
 
Vendredi 12 Juillet 2013 18h-1h00 entrée libre en continu
 

Champ harmonique

Un parcours musical et poétique dans le paysage grandiose des Goudes entre mer et collines.

Marseille Provence, territoire du vent, ne pouvait qu’inspirer Pierre Sauvageot, le compositeur-directeur de Lieux publics. Il a conçu un parcours symphonique qui plonge l’auditeur au coeur d’un millier d’instruments de musique activés par le vent. En jouant avec des sonorités sans cesse renouvelées, en s’inscrivant dans un paysage magique, Champ harmonique invite à un parcours au coeur de la musique et de la nature. Plus d’infos, ici.

Toutes les infos accès en un clic, ici !

ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage

L’art à l’endroit – Parcours d’art contemporain – Aix-en-Provence

du 12 Janvier au 17 Février 2013

Avec les Oeuvres de Thomas Houseago, Xavier Veilhan, Frank West, Yayoy Kusuma, Sofia Taboas, Ugo Rondinone, Rachel Feinstein, Marc Camille Chaimowicz, Huang Yong Ping, Kisooja, Mark Handfoth.

http://www.mp2013.fr/week-end-ouverture/lart-a-lendroit/

ImageImageImage

Yayoi Kusuma  – Ascension of Polka Dots on Trees, 2012, Polyester (Cours Mirabeau)

ImageImageImageImage

Xavier Veilhan – Le Monument, 2011, Mousse poluyréthane, polystyrène, contreplaqué TX, inserts en acier (Cours de l’hôtel de ville)

 

L’Appartement

Chambre d’hôte ( sur Airbnb : https://www.airbnb.fr/rooms/773599 ) et galerie.
Visite sur rdv uniquement.

L’Appartement Marseille
(2ème étage.)
68 rue Montgrand
13006 Marseille
www.lappartement-marseille.com

Franck Poupel, sculpteur, travaille principalement le marbre – qu’il va choisir lui-même à Carrare, et les pierres. Ses oeuvres s’inspirent de l’univers, de la vie. Femmes, animaux, végétaux. Et quelque soit le sujet d’inspiration, on y retrouve toujours une ligne pure et délicate, des formes harmonieuses, et un grain d’une grande finesse.
Site de l’artiste : http://www.franckpoupel.fr/

Sébastien Zanello joue avec l’espace, les formes et les hommes. Au centre de son travail nous retrouvons une forme simple, le carré. Le carré qu’il déséquilibre jusqu’à l’abstraction dans ses installations. Le spectateur doit alors se déplacer, changer de point de vue afin de reconstituer la forme originelle.
Site de l’artiste : http://www.sebastienzanello.fr/

NELIO. Autodidacte, Nelio est jeune artiste qui mérite toute votre attention. Comme beaucoup de street-artistes reconnus maintenant, c’est par le graffiti qu’il a commencé. Ses peintures aux formes simples et géométriques ont quelque chose d’architectural et ses recherches typographiques sont surprenantes. A découvrir absolument.
Site de l’artiste : http://www.nelio.fr/

ImageImageImage

Sébastien Zanello

ImageImage

Franck Poupel

ImageImage

Nelio

ImageImageImage

Franck Poupel & Sébastien Zanello

Image

Franck Poupel

Image

Sébastien Zanello

 

Les artistes font leur 2013 du 20 au 27 Janvier 2013

Guillaume Hamon (dessins), Denis Brun (robes + musique + céramiques), Patrick Lombe (concert), Petula Plack (Marine Le Flour pour une petite série de portraits d’Antonin Dvorak (peinture)), David Oppetit (cassettes), Greg Le Lay (cassettes), Seb Chan Pao (concert), Julien Raboteau (dessins) et ZOOL (créateur).
Pour plus d’informations sur leur travail voici les liens directs avec les artistes :
Guillaume Hamon  http://www.bourbaki-rec.com/MinusculePoivre.htm
Denis Brun  http://www.denisbrun.com/
Patrick Lombe  http://soundcloud.com/glastones/les-statonells
Petula Plack  http://sansfuites.free.fr/radio.html
David Oppetit  http://davidoppetit.blogspot.com/
Greg Le Lay  http://grelelay.blogspot.com/
Seb Chan Pao  http://www.myspace.com/oapnaq
Julien Raboteau  http://jurictusnecato.blogspot.fr/
ZOOL  http://www.extra-gallery.com/createurs/rechercheCreateurs.php

lieu d’exposition pour l’art actuel
58 rue Jean de Bernardy
13 001 marseille
du mercredi au samedi de 15h à 19h et sur RDV
t. 06 98 89 03 26
e-mail. ounousecrire@club-internet.fr

Image

Petula Plack

ImageImageImageImage

David Oppetit & Greg Le Lay

ImageImageImageImageImageImageImageImage

Denis Brun (robes + musique + céramiques)

Exposition de retour de résidence sur les îles du Frioul .
Continuum propose un ensemble de recherches menées par l’artiste Luce Moreau en conditions insulaires.Depuis l’observatoire privilégié des îles du Frioul ont été étudiés divers protocoles photographiques, confrontant un outil spécifique à la malléabilité du regard. Malmené, surexposé ou détaillé, l’organe photosensible de la machine tend à une réaction défensive ; c’est dans une   analogie vers le vivant qu’il nous livre sa mécanique d’immunité. L’image accède par son biais à une poésie réflexe dont nous explorons les nouveaux paysages.

Luce Moreau est une photographe plasticienne
basée à Marseille.
Elle travaille au sein du collectif et association OTTOPROD
depuis 2006 sur des projets curatoriaux
et résidences d’artistes, tout en développant ses
recherches en photographie.
Ses travaux ont notamment été exposés lors du Mois
Européen de la Photographie au Luxembourg (2009)
et dans le cadre du festival Backlight (2008).

Résidence à suivre sur le site http://continuum-frioul.tumblr.com/

Vol de Nuits
du lundi au samedi de 15h à 19h
6 rue sainte marie 13005 marseille
T : 04 91 47 94 58
www.voldenuits.com

ImageImageImage

Altered Earth – Doug Aitken

Une œuvre de Land Art pour l’ère électronique. Altered Earth – Arles, city of moving images s’attache autant à la région d’Arles et de la Camargue qu’à la découverte d’une nouvelle expression du monde physique, distincte du présent. Altered Earth (qu’on peut traduire par « paysages remaniés ») est un « earthwork » du 21ème siècle. Cette œuvre multimédia est décrite par Doug Aitken comme « une somme d’instants et de fragments de temps décrivant les paysages de la Camargue. » Elle explore le paysage en perpétuel changement. L’installation d’Altered Earth crée une sorte d’architecture liquide issue de films projetés sur des écrans géants où le spectateur visite un labyrinthe d’images synchronisées en mouvement, donnant de nouvelles définitions au temps et au lieu. L’oeuvre est conçue comme expérience multimédia en connexion réelle.

Altered Earth est projetée comme une installation autonome dans la Grande Halle des Ateliers à Arles. L’installation se compose de 12 écrans de 8,5 m x 4,78 m, suspendu à 60 centimètres du sol. Grâce à ce support vidéo multi-écran vidéo, Altered Earth plonge le visiteur dans un monde d’images en mouvement, offrant une expérience unique de se promener à travers une nouvelle forme de paysage.  Les textes de Hans Ulrich Obrist, Sasha Frere-Jones et Lars Bang Larsen explorent les relations entre film/image en mouvement, land art, nouveaux médias, recherche originale et fiction/narration. Les musiciens White Rainbow, Lichens, Steve Roden, entre autres, ont contribué à la partition originale de ce projet. Dans un premier temps, l’oeuvre a été projetée place de la République à Arles, sur un écran de verre installé à l’occasion du programme d’été 2011 de la fondation Luma pendant les Rencontres Internationales de la Photographie d’Arles. Une deuxième projection a eu lieu à Londres à la Serpentine Gallery en octobre 2011, où l’application a été lancée. Il s’agit donc ici de la 3ème étape du projet.

Exposition du 20 octobre au 20 novembre 2012

Grande Halle, Parc des Ateliers, 24 avenue Victor Hugo – 13200 Arles.

http://www.doug-aitken-arles.com

http://www.dougaitkenworkshop.com/

 

ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage