archive

marseille

«Même si les dogmes des trois religions monothéistes semblent incompatibles, elles partagent en réalité des figures bibliques, des saints et des lieux. »

Fruit de plusieurs années de recherches scientifiques conduites au sein du CNRS et de l’Université d’Aix-Marseille, l’exposition pose un regard différent sur les comportements religieux des populations méditerranéennes et met en évidence l’un des phénomènes les plus intéressants (et aussi parmi les plus méconnus) de la région, à savoir le partage, l’échange entre communautés religieuses.

Exposition du 29 Avril au 31 Août 2015

MuCEM, 7 Promenade Robert Laffont, 13002 Marseille

http://www.mucem.org/fr/exposition/3442

Eliott Erwitt, Monastère Sainte-Catherine, Mont Sinai, 1958 Photographie noir et blanc

Marc Chagall, Moïse devant le buisson ardent, 1960-1966 Huile sur toile

André Suréda, Les Derviches Turcs tournant, 1926 Huile sur toile

Notre Dame de Grâce, Raffl fabricant de Statues, France fin XIXème début XXème, Plâtre / Sourate de Marie (Détail) Abdellah Akar, Saint-Ouen-l’Aumône, France 2004 bois, encre, papier, feuille d’or

Graffiti sur la fresque de Marie sous son arbre en l’Eglise de Matarieh, Manoël Péricaud, 2009 Photographie couleur

Notre Dame qui fait tomber les murs, Bethléem, Palestine, mai 2014, Manoël Péricaud, Photographie couleur

Totem, Franck Pourcel, Lampedusa, Italie, mai 2012 tirage pigmentaire contre-collage

Musulmane avec une hostie dans son Coran, Manoël Péricaud, Ephèse, Turquie, 2010 tirage photographique sur papier

Crypte-Dolmen des septs-Saints, Bretagne, France 2009 Manoël Péricaud Tirage photographique sur papier

Rencontre sous la tente d’Abraham (Détail) Série de 11 photographies, ivo Saglietti, Monastère de Mar Mûsa, Syrie début XXIème Tirage photographique sur papier

Magasin de souvenirs à Ma’aloula, Christophe Goussard, Syrie 2006-2007

Des centaines de croix sont allumées sur les terrasses des maisons répondant aux feux sur la montagne, Christophe Goussard, Ma’aloula, Syrie 2006-2007

Du début du XXe à nos jours, cette exposition s’attache à retracer les liens et les influences partagés entre l’Art, l’architecture, la science, la robotique, la science-fiction et l’astronomie.
Elle rassemble plus de cent œuvres, à travers trois thématiques – « Metropolis », « La guerre des Mondes » et « L’odyssée de l’espace », le parcours se déploie dans les salles d’exposition de la Vieille Charité qui accueillent peintures, sculptures, photographies, avec, comme point d’orgue, une formidable installation dans l’écrin architectural de la chapelle de Pierre Puget.

Exposition du 22 Mai au 27 Septembre 2015

Centre de la Vieille Charité, 2 rue de la Charité 13002 Marseille

http://vieille-charite-marseille.com/index/actuellement/futurs-matisse-miro-calder

Suzanne Duchamp, Usine de mes pensées, 1920 gouache et aquarelle sur papier

Bernard Boutet de Monvel, Usine, 1928 Huile sur toile

– César Domela, énergie, 1928-1981 Photomontage, épreuve argentique postérieure

– César Domela, Ruths-Speicher, 1928-1981 Photomontage, épreuve argentique postérieure

Bernard Boutet de Monvel, New-York, 1930 Huile sur toile

Sylvie Pic, TORE III 1991 technique mixte sur photocopie

Berdaguer & Péjus, After … Oasis, Ron Herron 1968, 2001 Dessin impression numérique

Ivan Navarro, The Twin Towers, 2011 néon, bois, peinture, miroir, miroir sans tain, électricité

Alain Bublex, Plug in the city 2000 (les orgues III), 2001 épreuve chromogène, diasec sur pvc

Cédric Delsaux, Dark Lens Darth Vader Dubai, 2009

Paul Van Hoeydonck, Fallen Astronaut, 1972 aluminium

En 1971, l’artiste confie aux astronautes de la mission Apollon 15 sa sculpture miniature « Fallen astronaut » qui sera déposée sur la lune en hommage aux astronautes morts en mission, le critique d’art Pierre Restany le nommait « L’archéologue du futur »

Art Keller, Composante essentielle, 1995 acrylique sur toile

Lucio Fontana, Concetto spaziale (50-B.1) 1950

Renaud Auguste-Dormeuil, The day before star system Baghdad January 15, 1991, 23h59 – 2004 impression jet d’encre marouflée sur aluminium encadrée

La Fratrie, island of lost modernism, 2015 technique mixte

Bruno Peinado, sans titre silence is sexy, 2004-2015

John Deneuve – Spectre Normal – http://www.johndeneuve.com/

Partant de l’image mythique de Wonder Woman issue de la culture populaire des années 1970, John Deneuve détourne une image existante pour ajouter une touche « ubuesque » teintée d’humour et de dérision. Jouant avec les codes, elle dénonce la perte de repères et l’absurdité d’une société du spectacle dans laquelle les icônes dominent. Le fil conducteur de l’exposition est la fête foraine, ses sucreries et ses palais de glaces, liée à l’enfance et adaptées aux adultes. Mêlant photographies, installations, sculptures, sérigraphies et vidéo, jouant du spectre entre vérité et fiction, beauté et laideur, enfance et être adulte. Balade aux couleurs pop, magique et gourmande.

Exposition du 14 mai au 31 juillet 2015

Galerie du 5ème, Espace Culturel des Galerie Lafayette, St Ferréol, 40/48 rue St Ferréol 13001 Marseille

Série Ovaire Normal, 2015 tirage jet d’encre

WW on skins, 2015 Pyrogravure sur peaux

Pomme, 2015 Polystyrène, vernis, acrylique en collaboration avec l’Atelier NI, Marseille

Ali Mahdavi – immortels – http://ali-mahdavi.com/

Exposition du 15 mai au 25 juin 2015

Galerie Gourvennec Ogor, 7 rue Duverger 13002 Marseille

http://galeriego.com/liste-expositions.php?type=enc

Adjanis, 2013-2015 Photographie couleur contrecollée sur aluminium 20x15cm

Djanitchador, 2013-2015 Photographie couleur contrecollée sur aluminium 20x15cm

Djanenculé, 2014 Photographie couleur contrecollée sur aluminium 20x22cm

Le travail de Michèle Sylvander utilise principalement la photographie, mais recourt également à l’installation, le dessin ou la vidéo. L’autoportrait et la vie de famille y occupent une place centrale, à travers eux, elle affirme le point de vue selon lequel la proximité de l’expérience personnelle contient une certaine forme d’universalité. Michèle Sylvander a imaginé le parcours de cette exposition très spécifiquement pour entremêler une sélection d’œuvres déjà existantes à ses productions inédites. L’objet trouvé et l’archive sont mis à plat et détournés.

Dans le cadre de Destination Mars, 7è édition du Printemps de l’art contemporain- Comissariat Caroline Hancock

Exposition du 14 Mai au 11 Juillet 2015

Château de Servières, Atelier d’artistes de la Ville de Marseille
11-19 Boulevard Boisson 13004 Marseille

http://www.chateaudeservieres.org/

Un jour mon Prince viendra, 2012 tirage pigmentaire couleur sur canson photo satin 33x44cm Collection de l’artiste et de La Galerie Of Marseille

Hélicoptère, dos bleu, Album du Père, image anonyme 1950

Un monde presque parfait, 2002 Photographies issues d’une série de 10 images – 7 en couleurs 3 en noir et blanc) 120x120cm chacune marouflées sur aludibond et mise sous diasec Collection de l’artiste et de la Gandy Gallery

Dessin, 2012 image d’enfance n&b réhaussée en couleur à l’aérographe 21×29,7cm

Acronyme désignant le syndrome Fear Of Missing Out, l’exposition FOMO est une invitation à se saisir des nouvelles formes épistolaires monopolisées par les réseaux sociaux, au cœur d’une zone technologique ambiguë qui fait du présent « un futur passé ». Suscitant des perceptions inédites dans le champ de la création contemporaine, l’exposition présente une série de pièces réalisées pour l’occasion mais également des travaux historiques qui mettent en perspective ces enjeux diachroniques propres à la contemplation d’un paysage reconstruit. Forme séquencée sur les trois plateaux d’exposition de la Tour Panorama — aube, zénith, crépuscule — le projet curatorial, qui s’étend sur près de 2000m2, se construit tel une pérégrination à travers différentes pratiques artistiques à la croisée de différentes temporalités, et le visiteur est acteur de ce voyage.

Commissariat : Véronique Collard Bovy, Léo Guy-Denarcy, Caroline Hancock, Natalie Kovacs

Artistes :

Scoli Acosta, Robert Breer, Rémi Dal Negro, Tacita Dean, Stefan Eichhorn, Omer Fast, Mounir Fatmi, Anne-Valérie Gasc, Dominique Gonzalez-Foerster, Marina Gadonneix, Pierre Huyghe, Ann Veronica Janssens, Norma Jeane, Gordon Matta-Clark, Anita Molinero, Robert Montgomery, Alexandra Pirici, Elisa Pône, Stéphane Protic, Random International, Ryder Ripps, Fabrice Samyn, Jean-Baptiste Sauvage, Melanie Smith, Daniel Steegmann Mangrané, Stéphane Thidet, Penelope Umbrico.

EXPOSITION DU 14 MAI AU 2 AOÛT 2015
3/4/5eme étage de la Tour Panorama
Friche la belle de mai, Marseille

http://www.sextantetplus.org/index.php?/projets/fomo/

Tacita Dean, The green Ray, 2001 Film couleur 16mm 2min30 Courtesy Frith Street Gallery Londres et Mariam Goodman New-York/Paris

Tacita Dean, The Russian Ending, 2001 Photogravures 54×79,4cm (x20) Collection Musée Départemental de Rochechouart

Elisa Pône, Rocking Spectrum, 2015 Plexiglas et combustions pyrotechniques colorées 70x230x30cm Courtesy de l’artiste et Galerie Michel Rein Paris

Penelope Umbrico, Sunset portraits from 27.7000.711 sunset pictures on Flickr on may 4,2015 2006-ongoing Photographies couleurs 10x15cm chacune Courtesy de l’artiste, XPO Gallery Paris et Mark Moore Gallery Culver City CA

Robert Montgomery, Led http://www.robertmontgomery.org/

Performance, Elisa Pône ‘Alliance caustique, l’écho des spectres’ En collaboration avec le compositeur Eric Arletti sur le Toit Terrasse de la Friche.
Pour cette performance pyrotechnique Elisa Pône collabore avec Eric Arletti afin qu’il traduise en musique l’évolution chromatique du spectre lumineux, associant musique noise et spatialisation sonore avec trois instrumentistes.
Avec les musiciens : Soizic Patris de Breuil (Flûte), Virginie Robinot (Flûte), Jean-Jacques Bedikian (Piano), Rodrigo Dias (Basse), Gonçalo Silva (Guitare), André Gonçalves (Synthétiseurs modulaires)
Une proposition élaborée dans le cadre de la 10ème édition d’Hors Pistes / Centre Pompidou 2015, avec le soutien du Red Bull Studios Paris et la participation du DICRéAM »